Journée "SORTIR DES PESTICIDES" 4 décembre 2018 - Lycée de L’oisellerie GRAND ANGOULÊME

jeudi 6 décembre 2018
par  Jean-Luc Poitoux

ORGANISATEUR

InPACT « Initiatives Pour une Agriculture Citoyenne et Territoriale »
https://inpactpc.org/toutes-nos-actualites/464-colloque-sortir-des-pesticides-le-4-decembre.html

LIEU DE LA JOURNÉE : LE LYCÉE DE L’OSELLERIE

  • Campus de l’Oisellerie | Lycée, Apprentissage et Formation
    • Deux lycées, un centre d’apprentissage (CFA), un centre de formation continue (CFPPA) et deux exploitations situées sur La Couronne et Barbezieux Bienvenue sur le campus agricole de la Charente, l’enseignement au service des territoires.
  • Château de l’Oisellerie — Wikipédia
    • Le château de l’Oisellerie est situé sur la commune de La Couronne, près d’Angoulême dans le département de la Charente. Il abrite maintenant le lycée agricole de l’Oisellerie et le Centre départemental de documentation pédagogique (Éducation Nationale).

DOCUMENTS COLLECTÉS POUR MISE À DISPOSITION À MARTHON

  • - Documents projetés serons mis en ligne : attente d’un lien
  • - Documents PAPIER
    • Brochure InPACT « UNE VOIE D’AVENIR POUR UNE AGRICULTURE D’INTÉRÊT GÉNÉRAL »
    • Brochure VIGILANCE OGM ET PESTICIDES 16 « Agor pour la protection de l’environnement, la préservation de la biodiversité et la sécurité alimentaire »
    • Brochure FRAB NOUVELLE AQUITAINE « Comment réussir le développement de la bio sur votre territoire ? »
    • Brochure InPACT « CRÉER MON ACTIVITÉ, M’INSTALLER EN AGRICULTURE DANS UNE DÉMARCHE DURABLE »
    • IDDRI ISSUE BRIEF N°10/18 SEPTEMBRE 2018 « Une Europe agroécologique : une opton souhaitable et crédible face aux enjeux alimentaires et environnementaux » Par Xavier Poux (AScA, Iddri) et Pierre-Marie Aubert (Iddri)
    • RECUEIL D’EXPÉRIENCES Coordonné par InPACT « EN ROUTE VERS DES FERMES ÉCONOMES EN PESTICIDES - PRODUIRE AUTREMENT - RESTAURER LA QUALITÉ DES EAUX TERRESTRES ET LITTORALES » - Novembre 2016 - Avec le concours financier de RÉGION NOUVELLE AQUITAINE + UNION EUROPÉENNE + L’EUROPE S’ENGAGE EN POITOU-CHARENTE (Fonds européens agricoles pour le développement rural)
    • RECUEIL D’EXPÉRIENCES Coordonné par InPACT « AGRICULTEURS EN DIFFICULTÉ - COMPRENDRE LES CAUSES ET IDENTIFIER LES SOLUTIONS POUR REBONDIR » En partenariat avec SOLIDARITÉ PAYSANS POITOU CHARENTE
    • DOCUMENT « AGROÉCOLOGIE - ACTIONNER LES LEVIERS DE L’ACTION COLLECTIVE ! » issu des travaux du projet COLLAGRO - Le réseau des collectifs d’agriculteurs pour la transition agroécologique - Cofinancé par RRF (Réseau Rural Français) et le CASDAR (Ministère de l’agriculture et de l’alimentation)

« IMPRESSIONS À CHAUD DU MÉDIATEUR »

Heureux et fier d’avoir fait l’effort de me déplacer en ces temps d’urgence politique (GILETS JAUNES notamment) qui fracassent la médiation de l’urgence cllmatique.

En un lieu propice au calme et aux études partagées, cette journée aura été riche de rencontres et d’apports de matières à informer et à débattre sur le fond, mais aussi sur la forme (apports méthodologiques, ingénierie territoriale, coconstructions, coréalisations des politiques publiques).

Sur un plan plus rationnel, je dégagerai quelques éléments qui me semblent fondamentaux :

  • il existe des instances agricoles capables de faire réflécher (et agir ?) des agriculteurs, des paysans, des exploitants agricoles, issus de régions différentes, qui ne sont pas sensibles aux mêmes idéologies ou aux mêmes pratiques agricoles (bio ou non, etc).
  • Sortir des pesticides est une problématique complexe en interaction systémique avec les autres problématiques que sont le changement climatique, la sortie des énergies fossiles dont le pétrole, etc. Et par voie de conséquence, on ne pourra rien faire sans une approche holistique, c’est-à-dire qui intègre l’ensemble des composantes de la vie des gens (habitat, alimentation, déplacements, etc), et surtout AVEC EUX. La présentation du scénario TYFA a bien mis en évidence qu’on ne pouvait pas sortir des pesticides en France sans maintenir un élevage fermier (et surtout pas industriel), et qu’il y a des compromis sociétaux à faire pour savoir s’il est plus important de d’abord sortir des pesticides ou bien de minimiser les émissions de gaz à effet de serre. Il est remarquable de noter que données et algorithmes du modèle technico-économique sous-jascent au scénario présenté est en sources ouvertes, c’est-à-dire accessible à qui le demande, sous réserve d’indulgence car il n’a pas encore été mis en forme pour un public extérieur aux concepteurs. Un appel à l’aide est lancé pour ce faire car il serait intéressant de pouvoir enrichir ce modèle avec des composantes climatiques, socio-économiques ou autres.
  • L’hypothèse que les légumineuses ont un grand rôle à jouer est confirmée : cette famille de plantes cultivables et comestibles contient des protéines intéressantes autant pour les êtres humains que pour les animaux. Elles facilitent la rotation des cultures, l’enrichissement des sols, etc. Elles sont donc une des clés de voutes qui permettront peut-être de sortir vite des pesticides. En tout cas, après avoir compris et intégré ces faits, il n’est plus possible d’affirmer qu’il n’y a pas de solutions à la sortie des pesticides ! Le chemin peut s’avérer difficile et ne s’improvise pas. Cela demande donc un accompagnement impartial de qualité et découplé des conseils technico-économiques, des financeurs et des fournisseurs de produits, etc. POUR MA PART, JE SUIS PRÊT À ACCOMPAGNER TOUTE PARTIE PRENANTE À CE PROCESSUS.

Elle s’est conclue par la projection d’un film documentaire que le médiateur avait raté à Marthon « Souviens-toi de ton futur d’Enora Boutin », suivie d’un débat avec la présence d’un médecin qui a amené des éléments concrets sur la gravité de l’impact des pesticides sur la santé des populations, à commencer par les agriculteurs eux-mêmes. L’exemple des pommiers en Limousin a été particulièrement signifiant.

SIX PAGES DE NOTES À DÉPOUILLER ET VALORISER

Travail en cours.
Le brouillon a été présenté à une réunion publique citoyenne à Marthon le vendredi 7 décembre 2018 :
https://framapiaf.org/@JLPM/101180183189195470

LES ACTES OFFICIELS DE RESTITUTION DU COLLOQUE SORTIR DES PESTICIDES DU 4 DÉCEMBRE 2018

Le colloque annuel du réseau InPACT Nouvelle-Aquitaine a rassemblé plus de 200 personnes autour de la sortie des pesticides en agriculture.

Voici le lien pour les supports de présentation des intervenants et les publications citées :

https://www.inpactpc.org/du-grain-a-moudre/471-restitution-du-colloque-sortir-des-pesticides-du-4-decembre-2018.html

AUTRES LIENS COLLECTÉS SUR LA TOILE


Navigation

Articles de la rubrique

  • Journée "SORTIR DES PESTICIDES" 4 décembre 2018 - Lycée de L’oisellerie GRAND ANGOULÊME

Brèves

15 juillet 2018 - APPEL à l’aide d’un chômeur qui subit un contrôle Pôle Emploi

Un médiateur, demandeur d’emploi, créateur d’entreprise, subit un contrôle de l’effectivité de sa (...)