Professionnaliser la médiation

Une théorie (celle de Jean-François Six) dit que tout le monde peut être médiateur. Si tant est que cela soit souhaitable, nous en sommes bien loin... C’est pourquoi le métier de médiateur a du sens et risque de le garder pendant encore longtemps...

Par contre, ce métier nécessite d’apporter des garanties minimales pour les bénéficiaires des médiations. C’est pourquoi il convient de pousser les recherches sur la théorie et la pratique de médiation, d’où la rubrique initiale de ce site :

"recherche".

Ici, vous trouverez des textes sur la Professionnalisation de la médiation, la valorisation et la défense d’une pratique éthique de la médiation, la validation d’une déontologie professionnelle, la construction d’une chambre professionnelle ou syndicat, les conflits avec les parties prenantes comme les avocats, les juges, les élus politiques, les institutions, etc.


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 3 décembre 2018
par  Jean-Luc Poitoux

Accompagnement, Médiation et urgence politique

(Article en finition - merci pour votre compréhension - mis à jour le 11/12/2018)
Depuis des années j’observe que des mots comme « accompagnement » et « médiation » en politique, sont allègrement galvaudés. Quels liens un médiateur fait-il avec les mouvements sociaux et les révolutions opérées ces (...)

vendredi 19 octobre 2018
par  Jean-Luc Poitoux

Déontologie du médiateur

Cet article est une ébauche.
Chaque élément clé issu de la recherche sur la théorie et la pratique de médiation devra faire l’objet d’un paragraphe ajouté à la déontologie du médiateur.
Voici le premier.
Déclaration d’intérêt
Tout médiateur peut avoir dans sa vie personnelle des avis, des opinions, des (...)

samedi 9 mai 2015
par  Jean-Luc Poitoux

Dans les couloirs du congrès de CAEN, par Bernard Cortot - Corrections de forme par Jean-Luc Poitoux à VALIDER

1991... c’est loin, très loin, on a oublié ! On entendait ici et là : « un médiateur c’est bien mieux qu’un avocat et ça coûte moins cher... ! ». La coopération entre ces deux acteurs précités s’amorçait alors sous l’angle du conflit. Ce diagnostic en forme de sentence sans appel trouvait sa légitimité dans la (...)